We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Commission scolaire du Littoral

Commission scolaire du Littoral

789 rue Beaulieu, Sept-Îles (QC), G4R 2P8, Canada

Get Directions

1-877-745-7226

Categories
Now OPEN
Work hours
MO 08:00 – 16:30 SA closed
TU 08:00 – 16:30 SU closed
WE 08:00 – 16:30
TH 08:00 – 16:30
FR 08:00 – 12:00
About Située le long du Golfe-du-St-Laurent, le territoire de la Commission scolaire du Littoral comprend 10 villages anglophones et 4 villages francophones.
Commission scolaire du Littoral cover
Mission Par le biais de l’action et de l’implication de son personnel, des parents et des intervenants du monde de l’éducation, la mission de la Commission scolaire du Littoral, fondée sur le principe d’équité, est d’appuyer ses écoles et centres dans leur volonté d’habiliter les élèves à développer leur plein potentiel.

Notre vision et nos valeurs
Par le biais de l’action et de l’implication de son personnel, des parents et des intervenants du monde de l’éducation,
la Commission scolaire du Littoral veut contribuer à la formation de citoyens compétents, autonomes et responsables, aptes à s’intégrer à la société et à contribuer au développement et à la durabilité des communautés de la Basse-Côte-Nord et d’Anticosti. Cette vision reflète la fierté ressentie devant nos particularités linguistiques et géographiques, et s’enracine dans le respect d’un ensemble de valeurs : respect, équité, responsabilité, transparence et persévérance.
Description Une Commission scolaire "pas comme les autres"
Le 14 avril 1967, l'assemblée Nationale de la Province de Québec sanctionnait la Loi 41, instituant la Commission Scolaire de la Côte-Nord du Golfe St-Laurent. Cette Commission scolaire "pas comme les autres", dirigée par un administrateur, devenait responsable de quinze (15) localités, s'échelonnant de Kégaska à Blanc Sablon, soit un territoire de 400 kilomètres de long non-relié par le réseau routier provincial québécois. La Loi 41 créait donc la première Commission scolaire "unifiée" de la province de Québec, desservant une population française, anglaise et amérindienne de foi catholique et protestante et dispensant des cours de la maternelle jusqu'au secondaire inclusivement.

Par arrêté en conseil, le 18 juin 1975, le nom de la Commission scolaire de la Côte-Nord du Golfe St-Laurent était changé pour celui de la Commission scolaire du Littoral.

Par la Loi 48 sanctionnée le 18 juin 1976, le territoire de l'Île d'Anticosti était annexé à la Commission scolaire du Littoral.

Par suite d'ententes inter-gouvernementales, les Amérindiens acquièrent leur autonomie scolaire sur la réserve de Rivière St-Augustin le 1er juillet 1990, et sur la réserve de La Romaine le 1er juillet 1991. Toutefois, la Commission scolaire maintient ses services dans les deux localités concernées afin de desservir la population non-amérindienne.

La Commission scolaire détient un statut particulier dans le sens qu'elle est administrée par un administrateur (qui est nommé par le Lieutenant gouverneur en conseil) qui remplace les Commissaires d'écoles et le directeur général. Il exerce ses pouvoirs au moyen d'ordonnances dont copie est automatiquement transmise au Ministère qui prend la décision de l'entériner, ou de la désavouer en totalité ou en partie.

De plus, Commission scolaire du Littoral se caractérise par le fait qu'elle n'est pas classée comme une Commission scolaire linguistique.