We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Friday
06
APR

Conférence : Le carreau-mosaïque à Laguna, Brésil

18:15
21:15

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

Conférence le 6 avril - 18h15 - Salle de l'Orangerie de l'Hôtel de ville, Viviers.

"Le carreau-mosaïque à Laguna, Brésil ", présenté par Indio Vignes.

Le port de Laguna au sud du Brésil a eu une très grande importance historique : dernière ville accordée aux portugais avant la frontière de l’Uruguay en 1494 et ville stratégique pour la navigation portugaise et espagnole, son activité économique a été très importante jusqu’à la deuxième guerre mondiale.
En 1985, le Bureau technique du patrimoine du Brésil (IPHAN) se rend compte de l’importance patrimoniale et historique de la ville et classe le entre historique. La protection de l’IPHAN regroupe un ensemble de 600 bâtiments (de style luso-brésilien, éclectique, art-déco, moderne). C’est dans ce contexte que se développe la recherche sur les carreaux mosaïque, mise en place par une équipe d’étudiants en architecture sous la direction d’Indio de Azedevo Vignes, diplômé d’Architecture et du Patrimoine de l’Université Santa Catarina de Laguna et enseignant dans cette université. La recherche porte sur la liaison entre l’usage du carreau-mosaïque et le centre-ville classé. Actuellement l’équipe a pu visiter presque 300 maisons et retrouver des carreaux mosaïque dans 90 d’entre elles et sur les trottoirs. De plus, la recherche a aussi permis de déterminer l’existence d’une usine de carreaux dans les années 70 et d’interviewer un ancien ouvrier sur le processus de fabrication.
Indio Vignes parlera des travaux de recherche de son équipe ainsi que des différences qu’il a pu observer par rapport à la technique de fabrication développée en France.

Indio Vignes est actuellement boursier Erasmus Mundus pour le Master DYCLAM - Dynamics of Cultural Landscapes and Heritage Management, formation universitaire européenne originale et unique dans le monde tant par la globalité de l’approche que par les méthodes appliquées aux problèmes internationaux actuels de développement et de gestion durables des territoires pour et par le patrimoine, qui regroupe le Muséum National d’Histoire Naturelle (Paris), l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, l’Instituto Politécnico de Tomar (Portugal) et l’Université Frédéric II de Naples.