We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Friday
13
APR

L'héroïque lande, la frontière brûle

19:30
23:15
Cinéma Les Cinéastes
Event organized by Cinéma Les Cinéastes

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

✦ L'HÉROÏQUE LANDE, LA FRONTIÈRE BRÛLE ✦
{ Documentaire de Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz }

➤ Vendredi 13 avril à 19:30 (durée : 3h45) - D'autres projections auront lieu...

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Synopsis : En hiver 2016, la Jungle de Calais est une ville naissante en pleine croissance où vivent près de 12 000 personnes. Au début du printemps, la zone Sud, avec ses commerces, ses rues, ses habitations, sera entièrement détruite. Les habitants expulsés déplacent alors leurs maisons vers la zone Nord, pour s’abriter et continuer à vivre. En automne l’Etat organise le démantèlement définitif de la Jungle. Mais la Jungle est un territoire mutant, une ville monde, une ville du futur ; même détruite, elle renaît toujours de ses cendres.

Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19577768&cfilm=259441.html

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

« On pensait seul Wang Bing capable de tourner ce genre de documentaire, le duo Nicolas Klotz-Elisabeth Perceval nous prouve qu’aussi en France, on est capable du très long et très grand. Le geste est intimidant, bien sûr, mais ce documentaire nourri d’un travail au long cours, d’une exigence rare, ne se drape pas dans une quelconque pose de radicalité. [...] Et de raconter comment fonctionne une ville éphémère, symbole de la crise des réfugiés, aujourd’hui détruite. Une lande héroïque, entre zone industrielle et mer, avec sa misère sociale et sa chaleur humaine. Ce qui impressionne, c’est le refus de Klotz-Perceval de se placer au-dessus de ceux qu’ils filment ou de virer dans le militantisme, d’infléchir un discours théorique-moral-social-politique sur ce qu’ils filment depuis la Jungle de Calais. En d’autres termes, c’est sa simple humanité qui nous le rend accessible et ne pas une volonté de faire la morale ou de donner bonne conscience au spectateur bourgeois. » Chaos Reigns

(http://www.chaosreigns.fr/critique-lheroique-lande-frontiere-brule-de-nicolas-klotz-elisabeth-perceval/)