We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Friday
16
MAR

Avant première "Les destinées d'Asher"

20:30
23:30
Cinémas le Centre le Club
Event organized by Cinémas le Centre le Club

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

SÉLECTION ACID - FESTIVAL DE CANNES 2017
MEILLEUR FILM, MEILLEUR ACTEUR, MEILLEURE PHOTOGRAPHIE - FESTIVAL DU FILM DE JERUSALEM 2017

Sortie Nationale le 28 mars 2018

Drame de Matan Yair / 1h28 / Israel-Pologne
Dès l’école primaire, puis au collège et au lycée, Asher, 17 ans, a toujours été un fauteur de troubles impulsif. Il a du mal à se concentrer en classe, est sujet à des accès de colère et de violence. Il est toutefois également doté d’un grand charme et se montre extrêmement débrouillard. Son père, très strict, le considère comme son successeur naturel qui reprendra l’affaire familiale d’échafaudages, mais Asher trouve un autre modèle masculin en la personne de son professeur de littérature, Rami, et noue avec ce dernier une relation très particulière. Déchiré entre ces deux mondes, Asher se cherche une autre vie et une nouvelle identité. Une tragédie soudaine le soumet à une ultime épreuve qui forgera sa maturité.

----------------

"Un film plein de sentiments et d’humour. Derrière le caractère impulsif d’Asher se cache une certaine sensibilité. Il n’est pas naïf, mais il a beaucoup de mal à s’exprimer. Et quand les mots ne suffisent plus, ce sont les poings qui prennent le relais. Nous suivrons durant l’année l’évolution de ce jeune homme à l’adolescence compliquée, jusqu’au moment final où il arrivera enfin à mettre des mots sur les questions qui le rongent depuis le début. L’observation d’une évolution touchante, pleine de sincérité.

La narration linéaire, rythmée entre les scènes de l’école et celles sur le chantier, explicite le choix que devra faire Asher plus tard : les études de lettres ou le travail dans l’entreprise de son père. Le film enchaîne les scènes de vie du personnage principal en privilégiant la caméra embarquée. Une ambiance documentaire qui n’est pas déplaisante pour un thème comme celui-là. On se laisse bercer par la narration et le rythme des émotions jalonnant la vie de ce jeune homme plein d’ironie. En bref, ce film d’auteur est une bonne surprise et on attend le prochain que signera Matan Yair."

Rémi Salanon

** Salle du Club **
prévente billetterie a la caisse du cinéma aux heures de séances