We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Saturday
14
APR

David Lafore - 20h30

19:00
01:00
La Déhale
Event organized by La Déhale

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

--- Entrée sur adhésion à prix libre //
--- Jauge limitée - Arrivée tôt conseillée//
--- De quoi régaler les papilles, uniquement sur résa par mail avant le 12/04 : resto.ladehale@gmail.com //
--- Ouverture du café à 19h //

20h30
David LAFORE

"David Lafore seul sur scène !
Aïe ! Vous allez pleurer et rire et en même temps des fois !
C'est beau et puis paf ! ça deviens n'importe quoi ! et on redescend ! montagne russe !
Punk, romantique, on sait pas quoi dire ! venez ! ne ratez pas le début..."

Chansons / pop / électro / instrumentaux bizarres / oiseaux qui chantent / synthés glissants / basse profonde / beat lo-fi / suave / dansant / fait maison...

"Conter les vicissitudes du couple à travers le jet d’un plat à gratin. Illustrer la jalousie par une cascade de questions martyrisant la diction. Chanter la vie, l’amour et les bêtes avec la mine de Buster Keaton mais avec des textes minés. Pour des explosions de rire souvent chez le spectateur. Ainsi va David Lafore, franc-tireur d’une chanson minimaliste et rieuse, touchant au final gueux et gueuses.
Appétence pour la lutte contre l’ennui et nécessité de l’intermittence parfois-souvent précaire, David Lafore se balade depuis dix ans entre les genres, passant d’un tiroir à l’autre sans qu’on sache où le ranger.
Lafore se promène sur les scènes avec un appât récurrent : cette tronche impassible de Monsieur Toutlemonde regardant le public et le genre humain en général avec une même distance débonnaire. Un mix de Dutronc et de Gainsbourg à l’époque du noir et blanc. Classieux et drôles.
Son groupe David Lafore Cinq Têtes, fondé en 1995, remporte le prix SACEM en 2003 et sort un premier album, éponyme, l’année suivante, puis un second, intitulé II, en 2007. La critique de l’académie Charles Cros le situe «dans la veine des paroliers caustiques, comme l’étaient Vian ou Gainsbourg, avec des instrumentations où le reggae et les rythmes afro-cubains sont souvent sensibles».
En 2009, David Lafore quitte le groupe et se lance dans un spectacle de chanson solo, Tu m’en diras tant. En 2015 paraît son album J’ai l’amour, composé de chansons pop teintées d’absurde que Les Inrocks comparent à l’univers musical de Philippe Catherine et dont Bruno Podalydes et Charles Berberian réalisent les clips. Ses chansons «minimalistes et joyeuses» passent du romantisme à la dérision et du pince-sans-rire à l’émotion."

En 2017, il sort un nouvel album, Les cheveux.
https://davidlafore.fr/

Venue

La Déhale