We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Sunday
08
APR

DOC Cinéclub - Festen (Vinterberg, 1998)

18:45
22:30
DOC
Event organized by DOC

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

FESTEN
Un film de Thomas Vinterberg (1998)
Cycle "C'est la teuf!"

Helge Klingensfelt fête ses soixante ans. Pour l'occasion, une grande célébration est organisée dans le manoir appartenant à cette famille de la haute société. Entre les différents plats et actes d'une cérémonie codifiée, l'hypocrisie est de mise, la dignité incontournable, les rapports de classe imperturbables. Dans cette atmosphère festive et fière, Christian, le fils aîné se lève pour faire un toast en l'honneur de son père et révèle l'un des pires secrets de la famille.

Ce rapport brutal à la vérité va de paire avec l'utilisation des principes du DOGME 95, manifeste cosigné avec Lars Von Trier, Kristian Levring et Soren Kragh Jacobsen le 13 mars 1995, qu'ils appliquent à leurs films respectifs : Festen, Les Idiots, Mifune et The king is alive. Ce mouvement a été lancé pour lutter contre les superproductions anglo-saxonnes, riches en effets spéciaux et autres artifices qu'ils ne cautionnaient pas. « Le but du Dogme95 est de revenir à une sobriété formelle plus expressive plus originale et jugée plus apte à exprimer les enjeux artistiques contemporains. » En voici les 5 premiers principes :

1. Le tournage doit avoir lieu en extérieurs. Accessoires et décors ne peuvent être fournis si un accessoire particulier est nécessaire à l'histoire, il faut choisir un des extérieurs où se trouve cet accessoire.
2. Le son ne doit jamais être produit séparément des images ou vice versa. Il ne faut pas utiliser de musique, sauf si elle est présente où la scène est tournée.
3. La caméra doit être tenue à l'épaule. Tout mouvement, ou immobilité, faisable à l'épaule est autorisé. (Le film ne doit pas avoir lieu là où la caméra est placée ; c'est le tournage qui doit avoir lieu là où le film a lieu.)
4. Le film doit être en couleurs. L'éclairage spécial n'est pas acceptable. (S'il y a trop peu de lumière, la scène doit être coupée ou bien il faut monter une seule lampe sur la caméra).
5. Trucages et filtres sont interdits.

Un cinéma criant de vérité en prise avec la réalité qui s'oppose à la superficialité complaisante des grosses productions, c'est en filigrane le combat de Christian face à l'hypocrisie bourgeoise dans ce film qui fut l'un des chocs du festival de Cannes 1998 et où il reçut le Prix du Jury.


Infos pratiques :

Ouverture des portes du DOC et du bar à 18h45
Lancement du/des courts métrages à 19h
Lancement du long métrage entre 19h15 et 19h25

90 places dans la salle - Pas de réservations

Entrée au niveau du 26bis
Entrée libre.