We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Tuesday
10
APR

Présentation Du Livre "Femmes artistes marocaines contemporaines "

18:30
20:30

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

《Femmes artistes marocaines contemporaines
Nouveaux entretiens》 , Le livre de Lahsen Bougdal, chez L’Harmattan- Paris.

19 artistes ont participé à ce projet. Il s'agit de :

Abdelali Monia, Ammor Mounya, Chaoui Farah, Charrat Mounat, El Fahli Khadija, El Hajjaji Fatima , Iraqui Houbaba, Iraki Laila , Kabbaj Khadija, Kermadi Maria , Lemseffer Ahlam ,Lityeme Nouzha , Lotfi Leila , Fatima Mazmouz , Mehadji Najia , Mezouar Wafaa , Rezki Amina , Skali Saïda , Tnana Khadija


Préface

"Le livre de Lahsen Bougdal, à part ses qualités intrinsèques, se devait d’exister : voilà un homme qui écrit sur des femmes peintres, qui plus est un marocain sur des artistes marocaines… ! Il a ainsi mis une dédicace sans ambages comme incipit de son premier livre sur les femmes artistes peintres :
« A toutes les femmes dont la voix est encore étouffée par le babillage phallocentrique »
L’auteur a compris que le monde à venir est masculin-féminin, il ne peut plus être que patriarcal, phallocratique et agnatique, et en ce sens, c’est un précurseur dans la sphère arabo-islamique…
Le monde et le Maghreb ont changé. En effet, il y a maintenant à peine cinquante ans, être une femme artiste dans la société marocaine était une vilénie. Les jeunes filles et les femmes comme il faut ne pouvaient en aucune manière s’engager dans l’Art.
Les choses ont donc bien changé. Et le plus intéressant est qu’un intellectuel se penche sur des productions féminines suffisamment nombreuses et importantes pour attirer l’attention.
Cette démarche accompagne l’évolution de la condition féminine au Maroc. En effet, bien des choses ont évolué pour elles : depuis 1956, date de l’Indépendance du Maroc, des progrès remarquables ont été apportés au statut personnel et aux conditions de vie des femmes…
Cette évolution favorable a été conjointe à des changements profonds et elle fut accompagnée dans pratiquement tous les domaines de la vie politique, économique et sociale du pays, concernant particulièrement la population féminine, dont l’avancement est perceptible et sensible, sauf à redouter des influences étrangères moyen-orientales qui désirent les ramener « à la maison ».
En effet, les filles ont été scolarisées massivement puis elles ont rejoint en masse l’enseignement secondaire et universitaire.
Les femmes ont alors eu accès à tous les métiers, dans une progression constante et perceptible, devenant institutrices, infirmières, employées des différents secteurs de l’activité puis elles sont devenues médecins, ingénieurs, avocates, pharmaciennes, tandis que les pionnières entraient dans le monde jusqu’alors réprouvé de l’Art, avec les premières chanteuses, actrices, peintres, comédiennes, etc.
Petit à petit, le domaine féminin de l’Art s’est ouvert et s’est étendu, puis il a réellement prospéré...》

Copyrith 2018, Rita El Khayat,
Médecin psychiatre, psychanalyste et femmes de lettres

Soyez nombreux à être présent pour rendre hommage à la femme artiste marocaine.