We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Friday
13
APR

Lecture / "Je peins parce que je n'ai rien d'autre à faire ici"

15:00
17:00
Les Indépendances
Event organized by Les Indépendances

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

Texte : Tünde Deak
Avec Céline Milliat-Baumgartner
Lecture en vue d'une création 2018-2019
Informations / réservation : production@lesindependances.com
(Cette lecture n'est pas ouverte au public.)

***

Elle se réveille. Elle ne sait pas trop où elle est mais elle a l’habitude. Elle a passé une grande partie de sa vie alitée dans des lieux divers et variés : chez elle à Mexico, mais aussi dans tous les hôpitaux qui l’ont accueillie. Les réveils embrumés après une opération ou une autre ne lui font donc pas peur.

Elle compte jusqu’à trois et ouvre les yeux, c’est son rituel. Elle a toujours martelé son amour inconditionnel des rituels. Elle a toujours martelé tout ce en quoi elle croyait d’ailleurs. C’est dans sa nature. Inconditionnelle.

Mais aujourd’hui elle n’est pas sûre. Alors elle essaye encore et encore. Elle est parfois rattrapée par la fatigue. Des visions l’envahissent, des souvenirs lui reviennent. Un doute l’assaille : après tout, elle est peut-être morte cette fois.

En attendant d’en avoir la certitude elle saute du coq à l’âne. Elle n’a rien de particulier à dire mais c’est vrai qu’elle a pris le pli de se dire. Elle pense aux natures mortes qu’elle a peintes.

Elle invente des chansons aussi, comme elle a toujours aimé le faire. Elle cite de mémoire des pans entiers de son journal. Elle s’emporte, faisant (ré)exploser au passage quelques idées reçues tenaces qui auraient repoussé comme de la mauvaise herbe pendant son absence.