We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Wednesday
11
APR

La culture se met à table

19:00
22:00

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

La culture italienne se met à table: devine qui vient dîner ce soir?

- Soirée autour de l'écriture -

Prix du dîner: 5CHF. Places limitées!!
Reservez la votre au 022 545 2020 du Lundi au Vendredi : 16h à 18h30

L' 11 avril, à partir de 19 heures, la MQJ et la SAIG (Société des associations Italiennes à Genève) organisent un événement autour de la culture italienne:

Pendant la soirée deux écrivans, Alberto Nessi et Andrea Danesi, partagerons avec les participants non seulement leurs oeuvres et leurs parcours artistiques mais aussi un moment conviviale: artistes et public seront attablés pour se régaler avec un répas italien préparé par la SAIG.

Pour en savoir plus sur les artistes:

ALBERTO NESSI, né à Mendrisio (TI), est l’auteur vivant de Suisse italienne le plus connu. Ecrivain engagé et poète rêveur, il a reçu le Grand Prix suisse de littérature 2016 pour l’ensemble de son oeuvre. La Revue des Belles-Lettres lui a également consacré un dossier dans son dernier numéro (RBL, 2016, 1).
Poète et écrivan, il a publié des recueils de poésie et des romans, dont certains en français: Le Pays oublié. Un portrait de la Suisse italienne (1986, Zoé), Terra matta (1988), Trois récits du Mendrisiotto, Le Train du soir (1992), La Couleur de la mauve (1996), La semaine prochaine peut-être (2009) et son dernier romans, Milò (2016) histoire de la Résistance et histoires de résistance. Dans cette histoire passé et présent se rejoignent et donnent naissance à une mosaïque complexe dont les pièces sont des hommes et des femmes qui, entre l’Italie du Nord et la Suisse, ont vécu des existences fragiles. La bande de Miló, les souvenirs de Giustina, le silence d’Ultimo: une note différente dans chaque histoire, mais un dénominateur commun appelé "courage". Courage de ceux qui ont donné leur vie en échange de la liberté de l’autre, de ceux qui choisissent la fin lorsque leur vie n’a plus aucun sens de continuer. Le nouveau livre d’Alberto Nessi nous rappelle, avec grâce et sensibilité, que le monde est plein d’êtres éphémères vivant l’espace d’une journée, gardant en eux la douce lumière des lucioles qui, dans la nuit noire de notre temps, ont le pouvoir du soleil.


ANDREA DANESI est un journaliste italien né en 1975 qui habite à Semproniano, commune de la province de Grosseto qui fait partie de la Communauté de montagne Amiata-Grosseto. Après des nombreuses années dédiées à l'écriture comme simple loisir, Andrea Danesi a décidé de partager son travail avec le public: son premier roman, Solo d'estate, à été publié en 2017 par L'Erudita. Dans ce roman on est plongé dans l'été toscan, à la mer, pour accompagner la protagoniste, Arianna, dans son processus de maturation. Le coup de foudre envers un garçon est l'occasion externe qui l'amène à réfléchir sur elle-même et qui la guide vers la prise de conscience de ses limites, de son rôle dans sa famille, de ses préjugés et de ses objectifs pour son futur. Mais ce n'est pas seulement un roman introspectif: pendant la lecture tous les sens sont impliqués: la chaleur de la plage, le parfum des pins, le soleil brûlant, le bruit de la mer...
Pour conclure ce roman porte en lui les signes d'un écrivain encore jeune mais qui a démontré avoir déjà le caractère pour donner aux lecteurs des histoires captivantes