We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Thursday
12
APR

Concert d'Antoine Simon

12:30
14:00
Jeunes Talents
Event organized by Jeunes Talents

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

Instants russes

« Ô Russie, grande et incroyable,
Ni la raison ne peut te cerner,
Ni le mètre te mesurer
Et à la foi seule tu es perméable. »

Ces vers de Fiodor Tiouttchev sont un beau prologue à ce concert, dans lequel Antoine Simon a voulu présenter plusieurs aspects, plusieurs portraits de ce pays extraordinairement inspirant qu'est la Russie. La Fantaisie en si mineur, op. 28 de Scriabine est une œuvre ambitieuse par sa virtuosité poussée à l’extrême. Il s'agit d'une forme sonate particulièrement aboutie, poussant à son paroxysme les élans et contours du romantisme. C'est un poème épique, une ode à l'humain, à sa force et à son destin. Du Fatum qui l'assaille, aux révoltes de l'âme en passant par la joie débordante, rayonnante, vitale, elle brasse une pléiade de sentiments et d'idées philosophiques chères à son auteur et à son siècle. Rien n'y est démonstratif, ni vanité, il s’agit plutôt de la recherche d’un dépassement de ses capacités physiques, de soi-même, une lutte de l’esprit et du corps, doublée d’une dramaturgie saisissante.
Les Red Squares sont, pour leur part, ce qu'il reste de souvenirs et d'impressions qu’Antoine Simon a pu avoir lors de ses voyages en Russie. Il a voulu en reproduire les odeurs, la nostalgie, l'exubérance, la profondeur. Il s'agit bien sûr de sentiments personnels, mais également de sensations étrangères et insaisissables que l'on sent flotter dans l'air, en provenance de temps plus anciens. Il a souhaité à travers ces pièces, par le matériau, par la forme et par leur durée, rendre compte de cette sensation impalpable qui capte l'âme à peine y met-on le pied.
Quant au Lac des Cygnes, il n'est bien évidemment nul besoin de présenter cette œuvre emblématique de Tchaïkovski et les pièces d'une extraordinaire variété de styles et de couleurs qui le composent. Aujourd'hui encore, il s'agit d'un des ballets les plus représentés de par le monde.

Alexandre Scriabine (1872 – 1915)
Fantaisie en si mineur, op. 28 | 1900

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 – 1893)
Le Lac des cygnes, op. 20 (extraits, transcription d’Antoine Simon) | 1875 – 1876