We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. Read more…
Saturday
14
APR

Conférence : Ispahan, l'art safavide et le tapis persan

10:00
12:00
Meydane Panthéon-Sorbonne
Event organized by Meydane Panthéon-Sorbonne

Get Directions

Category
#var:page_name# cover

*** inscription gratuite obligatoire ***
https://www.eventbrite.fr/e/billets-ispahan-et-lart-safavide-44321301205

Dans le cadre de la Semaine Culturelle d'Ispahan (https://www.facebook.com/events/2067858666792185/), Patrick Ringgenberg, chercheur, et Hadi Maktabi, professeur à l’université Américaine de Beyrouth, vous ouvrent les portes de l'art safavide et de son lien particulier avec Ispahan à travers deux conférences.

Ispahan et l’art safavide - Ringgenberg

Le réaménagement de la ville d'Ispahan à l'époque safavide fut novateur, à la fois par sa démarche et par son envergure, et constitue un exemple sans équivalent dans le monde persan voire musulman. Tout comme le système symbolique unique incarné par le projet urbain de la place "Image du Monde" (Naqsh-e Djahan) à l'avenue "Quatre Jardins" (Chahar Bagh) : à la fois royal, religieux et cosmologique.

Faute de documents anciens, et en raison des destructions qui ont décimé le tissu historique de la ville, nous ne connaissons que partiellement les intentions qui ont présidé à cet urbanisme symbolique, et qui ont déterminé la conception de monuments majeurs (notamment la mosquée Royale, la mosquée Lotfollah, le palais Ali Qapu). Cette conférence tentera néanmoins de dégager les grandes logiques symboliques, qui font de la ville voulue par Shah Abbas Ier une image du paradis, le miroir impérial d'une royauté chiite, et même une cosmologie.

**

Patrick Ringgenberg est chercheur associé à l’Institut des Religions, Cultures, Modernité de l’université de Lausanne, après avoir obtenu un doctorat en histoire. Ses travaux sur l’univers symbolique des arts islamiques ont notamment été récompensés par le prix du livre de l’année de la République islamique d’Iran. Son Guide culturel de l’Iran qu’il réédite régulièrement est un compagnon de route très prisé des voyageurs francophones.

******

*** inscription gratuite obligatoire ***
https://www.eventbrite.fr/e/billets-le-tapis-persan-de-lecole-dispahan-44321310232

Le tapis persan de l’École d’Ispahan - Maktabi

Ispahan est la tête de pont de l’industrie du tapis, depuis que Shah Abbas y a installé sa capitale à la fin du XVIe siècle. Ce souverain a influencé l’histoire d’Ispahan autant que le développement des arts. Cette conférence évoquera les moments-clés de l’art du tapis au cours des cinq cent dernières années, avec d’abord le lancement des ateliers royaux qui ont produit de magnifiques œuvres destinées à la cour ou à l’étranger. La vision et l’ambition de Shah Abbas ont fait d’Ispahan le plus grand centre au monde du tissage de tapis au XVIIe siècle. Cette prospérité n’a cessé qu’au cours du XVIIIe siècle, lorsqu’Ispahan traversa une crise économique et démographique. La renaissance de cette industrie par la suite a pris du temps sous les Qajars, mais elle retrouva son dynamisme à la fin du XIXe siècle.

Après avoir brossé le panorama historique, cette conférence se concentrera sur le tournant qu’a pris le tapis d’Ispahan au début du XXe siècle, Ispahan devenant une capitale mondiale de cette industrie. Sous Reza Shah, Ispahan avait recouvré son rang de centre majeur de production du tapis artisanal qu’on lui connaît encore aujourd’hui. Cela s’explique par les caractéristiques du tapis d’Ispahan : son esthétique sans pareil, ses motifs et l’héritage des maîtres-tisserands qui influencent toujours la création contemporaine locale, et dont certains répondent au nom de ostad, maîtres.

**

Hadi Maktabi a obtenu son doctorat en Arts islamiques à l’université d’Oxford et s’est spécialisé dans l’histoire du tapis persan aux XVIIIe et XIXe siècles. Professeur à l’université Américaine de Beyrouth, il a également conseillé auprès de nombreux musées. Il est conservateur de la section dédiée aux tapis dans l’exposition du Louvre Lens consacrée à l’art Qajar et intitulée L’Empire des Roses.

https://ispahan.paris/tapis/