Las cookies de este sitio web se usan para personalizar el contenido y los anuncios, ofrecer funciones de redes sociales y analizar el tráfico. Ver detalles…
Martes
27
MAR

Disnovation. org : technocritique et hactivisme

19:00
21:00
PointCulture Louvain la Neuve
Organizador de la actividad PointCulture Louvain la Neuve

Como llegar

Categoría
#var:page_name# cover

Conférence de Nicolas Maigret.

Le progrès, l’innovation, la disruption et la croissance continue sont les pierres angulaires de nos économies contemporaines, de nos systèmes sociaux voire même de nos croyances personnelles. L’omniprésence et la prédominance de ces valeurs nous invitent résolument à dévoiler, créer et diffuser des contre-récits ainsi que des narrations alternatives.

Comment le fait d’exhumer les échecs, les aberrations et les paradoxes de la technoscience peut-il devenir une tactique fructueuse afin de permettre une meilleure compréhension de notre société technologique ? Quel pourrait être le pouvoir performatif d’une vulgarisation de modèles divergents et de points de vue technocritiques ?

Comment de telles stratégies pourraient-elles contribuer à complexifier notre perception et à informer nos choix en tant que société dans une ère où règne un techno-solutionnalisme rampant face à des défis pourtant aussi primordiaux que ceux posés par l’Anthropocène ?

Nicolas Maigret (Fr) s’intéresse aux dispositifs numériques : l’intelligence artificielle, les algorithmes, les objets connectés, etc. Il tente de rendre tangibles des réalités qui restent cachées dans les interstices des technologies. Depuis une quinzaine d’années, il expose dans ses oeuvres solo ou collaboratives, le fonctionnement interne des médias, à travers une exploration de leurs dysfonctionnements, limites ou seuils d’échecs qu’il développe en œuvres immersives, ambiguës et critiques.

Groupe de travail basé à Paris, initié par Nicolas Maigret (Fr) et Maria Roszkowska (Pl/Fr), DISNOVATION.ORG (Fr/Pl/Int.) se pose au croisement entre art contemporain, recherche et hacking. Les membres développent des situations d’interférence, de débat, et de spéculation visant à détourner l’idéologie de l’innovation afin de stimuler l’émergence de récits alternatifs. Ils ont récemment édité The Pirate Book, une anthologie sur le piratage de contenus culturels.

Maria Roszkowska (Pl/Fr) Graphiste polonaise installée à Paris, elle a été chercheuse associée à l’EnsadLab Paris. Entre 2010 et 2014, elle rejoint Intégral Ruedi Baur, un studio français de design graphique culturel. En 2013, elle a conçu et coordonné Do not Brand My Public Space! pour Lars Müller Publishers, une recherche de 3 ans sur la question des villes appliquant des stratégies de branding. Elle est l’auteure, avec Nicolas Maigret, de The Pirate Book.

En partenariat avec l’UCL Culture et Point Culture, Transcultures inaugure à l’occasion des Transnumériques#6, le cycle Penser les cultures numériques

Lugar de celebración de la actividad

PointCulture Louvain la Neuve